Sossusvlei

Étant le site le plus connu et le plus visité de la Namibie, Sossusvlei est un immense désert de sel et d’argile situé à 60 kilomètres à l’ouest de Sesriem. C’est le plus vieux désert du monde. Sur une soixantaine de kilomètres dans la plus grande zone de conservation d’Afrique, le parc de Namib Naukluft, ses dunes de sable rouges sont somptueuses et uniques au monde. A plus de 375 mètres au-dessus de la rivière Sesriem, elles font partie des plus hautes dunes et des plus anciennes du monde. La rivière Tsauchab arrose certaines parties du désert et l’océan Atlantique est tout proche, permettant ainsi aux animaux de s’y altérer. A proximité de Sossusvlei, d’autres sites incontournables comme le Dead Vlei et HiddenVlei sont à ne pas manquer.

Pourquoi visiter le Parc Namib Naukluft en Namibie ?

Formées par l’accumulation de grains de sable transportés par les vents d’est, les dunes de Sossusvlei proviennent de l’érosion de grès anciens. Sa couleur rouge est due à la présence de quartz coloré et de trioxyde de fer, aucune intervention humaine. La formation de ses dunes remonterait à plus de cinq millions d’années. Il faut noter que plus la nuance de rouge est intense, plus la dune est âgée. Avec une densité de 2,6 habitants au kilomètre carré, le désert vous procure le calme et la tranquillité dont vous avez besoin. Formée par de sables assez lourd, elle fait partie des dunes les plus stables du monde. Tout de même, le sable des sommets est plus léger et reste remodeler par le vent. Ces dunes paraboliques se déplacent avec les vents. Les ondes sensuelles du vent sur les flancs des dunes sont épatantes.

Les paysages de Sossusvlei avec ses immenses dunes de sable rougeoyantes ont de quoi satisfaire les amoureux de la nature que ce soit pour les grands sportifs ou les aventuriers. Vénérées par les vieillards africains, ses dunes sont tout simplement magiques et incroyables. Elles empêchent la rivière Tsauchab de passer et de rejoindre l’océan Atlantique. Rendant ainsi faible la végétation dans cette partie de l’Afrique Australe car l’eau s’enfuit rapidement dans l’argile asséchée. Toutefois, pendant les rares saisons de pluies, Tsauchab peut inonder le pan blanc et offrir un spectacle unique car les dunes se reflètent alors sur le salar. La proximité avec l’océan permet aux faune et flore de s’adapter à la rigueur du climat. Ainsi, vous pouvez y voir des reptiles, des araignées, des insectes et des rongeurs ainsi que des buissons, des lichens et des acacias.

Que voir à Sossusvlei en Namibie ?

Au petit matin, car la température peut très rapidement montée jusqu’à 40 degrés avant midi, vous pouvez apprécier le lever du soleil. Ensuite, à 46 km de l’entrée du parc de Sesriem, vous avez la possibilité d’escalader la célèbre « Dune 45 » culminant à plus de 170 mètres de hauteur et profiter de la lumière magique pour faire de splendides photos de cet endroit très photogénique. En hauteur, vous constaterez que les dunes sont rouges, les arbres sont noirs, le ciel est bleu et le sol est blanc. Le panorama est époustouflant. Aussi, au crépuscule, ce paysage mêlé de mer de sable et de colosses de pierres vous offre une vue extraordinaire. Lors d’une randonnée, vous avez la possibilité de visiter tous les sites à pied. Parmi les arbres morts, un sol craquelé et éblouissant de blancheur, un très beau spectacle s’offre à vous.

Non loin de Sossusvlei, la visite de Deadvlei ou « marai.s mort » est incontournable. C’est une cuvette d’argile blanche caché par quelques dunes parsemées de buissons de nara. Ce petit bout de terre aride est l’endroit le plus photographié de la Namibie. Toutefois, il faut faire attention car la route qui mène à l’entrée du site est difficilement accessible et n’est que du sable. A gauche, « Big Daddy » avec ses 325 mètres de hauteur est la dune qui accueille le plus de visiteurs en son sommet. Il est assurément le point de vue idéal pour s’enticher des paysages namibiens. Après avoir atteint le sommet, vous pouvez la dévaler en courant ou vous laisser glisser comme sur un toboggan pour atterrir dans le magnifique Dead Vlei. Le son que produit chaque pas amplifie le bonheur de la descente. Des grandes personnes qui jouent dans le sable comme de grands enfants.

Pour se protéger de la chaleur aride du désert, il est possible de visiter et de se baigner dans les eaux pures du canyon de Sesriem. Elle est arrosée par la rivière Tsauchab. Vous n’y trouverez pas de sables mais plutôt de roches. C’est une véritable richesse géologique aussi vieille que les dunes elles-mêmes. Il faudra passer deux nuits dans la zone de campement de Sesriem pour visiter et découvrir pleinement ces trois sites. Certains peuvent même survoler le désert au coucher du soleil et constater qu’il est encore plus beau vu d’en haut. Les plaisirs y sont simples, profiter de la nature dans cette zone à priori hostile à toute forme de vie. Étant donné qu’il est tout à fait impossible de passer la nuit à Sossusvlei, il faudra aller à Sesriem, situé à soixante kilomètres de là. Vous pouvez y trouver du camping et des cabanes pour apprécier le silence absolu de la nature.