Connaissance de la Namibie

Connue pour sa biodiversité, sa faune unique et ses paysages d’une incroyable beauté, la Namibie constitue aujourd’hui une destination de voyage phare dans le monde. C’est une alternative intéressante pour enfin connaitre l’Afrique dans toute sa splendeur. Apprenez un peu plus concernant son histoire, sa gastronomie, ses ethnies et la faune qui fait sa réputation.

Histoire de la Namibie

La Namibie a un passé historique impressionnant qui se subdivise de manière très distinctes par plusieurs époques : de la préhistoire où on y a découvert des traces d’une présence pré-humaine (l’Otavipithecus, un grand singe du miocène moyen). De l’épopée de ses premiers habitants en l’occurrence des populations nomades dont les Bushmen (ou San) sont les pionniers suivis après des peuplades comme les khoisans et les bantoues au début du IXème siècle. La découverte de la Namibie par le navigateur portugais Diego Cãoen 1486 suivi peu à peu par plusieurs explorateurs et aventuriers européens, débouche par le peuplement de cette contrée vaste et jadis presque inhabitée. La Namibie a une histoire chargée. Elle conserve d’ailleurs jalousement les vestiges de son passé colonial. Au début du 20ème siècle jusqu’à 1990, le pays est tombé sous le joug de plusieurs nations : l’Allemagne après la 1ère guerre mondiale et l’Afrique du Sud après la Seconde Guerre mondiale.

Les Allemands ont été les premiers à apprécier le fort potentiel de ce pays. En 1883 déjà, ils s’étaient installés sur place et avaient commencé à dominer la Namibie. C’était bien après que Barholomeu Diaz ait découvert le Walvis Bay. Il a fallu plusieurs années avant que le pays obtienne enfin son indépendance en 1990. Le Sud-ouest africain, car c’est ainsi qu’on l’appelait aussi auparavant, a aussi été membre du Commonwealth en 1915 avant de commencer à se battre pour son autonomie en 1966. Avant la colonisation, la Namibie existait déjà, et ce, bien que l’histoire a manqué de présenter cette période dans les grands livres. D’ailleurs, plusieurs circuits historiques qui traversent le pays vous permettent d’apprécier quelques sites archéologiques dont les vestiges datent parfois de 25 000 ans.

La tradition y est toujours aussi omniprésente. Ce qui fait d’ailleurs l’authenticité du pays. La cueillette, la chasse, la pêche, et l’élevage font partie intégrante de l’histoire et du quotidien de la Namibie. Aujourd’hui, après quelques années d’évolution, le pays compte aussi bon nombre de commerçants, de mineurs et bien d’autres. Grâce à la diversité, on peut trouver aussi sur place plusieurs cultures et langues. Il n’y a rien de tel qu’une visite sur place pour en savoir davantage sur l’histoire de la Namibie.

Cuisine de Namibie

On entend souvent dire qu’on découvre un pays à travers sa culture gastronomique. La cuisine Namibienne n’échappe pas à la règle. Typiquement d’Afrique australe, la cuisine namibienne est intimement liée à celle de sa grande voisine sud-africaine. On y consomme principalement de la viande d’animaux domestiques ou de gibier sous forme de « biltong », de la viande séchée spécifique à cette partie du globe. Conçue par les afrikaners lors du « grand trek », du Cap vers l’intérieur des terres de 1835 à 1840, le biltong est un élément clé dans l’épopée des fermiers boers de l’époque et un élément incontournable de la gastronomie namibienne. Le plus souvent à base de viande de bœuf, le biltong peut se décliner avec d’autres types de viande comme la viande d’autruche, de gemsbok, de springbok ou encore de koudou.

Un autre incontournable de la gastronomie namibienne : les saucisses boerewors, toujours d’origine sud-africaine et très populaire dans toute l’Afrique australe. Contenant essentiellement de viande de bœuf, d’agneau et de porc auxquelles on ajoute divers épices et condiments, les saucisses boerewors sont consommées en barbecue selon la tradition afrikaner des « braai » (braaivleis, littéralement viande grillée en afrikaner).Pour ce qui est des boissons, l’influence allemande est omniprésente avec la boisson nationale qu’est la bière. Vous y découvrirez la Windhoek Lager, produite par La NamibiaBreweries Limited (NBL) depuis 1920, une bière réputée et 100% naturelle. Des boissons artisanales telles l’oshikundu sont également accessibles partout. Il s’agit d’un breuvage traditionnel à base de millet fermenté, alcoolisé ou non-alcoolisé. Toujours dans cette rubrique de la découverte culinaire typique de la Namibie, vous y découvrirez le chakalaka, un plat pimenté et coloré toujours originaire d’Afrique du sud, composé de haricots blancs et de légumes et consommé avec du pain, des ragouts ou du curry. Vous serez surpris de savoir que les Namibiens mangent aussi des escargots, cuits avec du beurre, à la casserole et servis avec un zeste de citron.

Les ethnies de Namibie

La Namibie ne compte actuellement que 2,5 millions d’habitants seulement. Ce qui est largement inférieur aux autres pays à travers le monde. Pourtant, les ethnies ont gardé toute leur authenticité. On peut encore y rencontrer 11 peuples différents avec leur culture et tradition. Les Ovambo font par exemple partie des plus renommés. Ils sont les plus nombreux dans le pays. Cz qui explique que le Oshivambo, leur dialecte, est le plus usité. On peut les voir dans la partie nord de la Namibie en Angola, près de la rivière Kunene et encore quelques fois dans la capitale Windhoek. Ils sont connus pour l’agriculture et l’élevage, mais également pour les travaux manuels et l’art.

La partie nord du pays est divisée entre les Ovambo et les Kavango. Ce deuxième groupe est toute aussi nombreux que la première, mais elle est surtout douée pour les sculptures en bois et l’agriculture. En troisième position, vous avez le peuple de Herrero que vous rencontrerez surtout en Omaheke. Si vous avez envie d’en apprendre davantage sur l’histoire de la Namibie, les côtoyer est de mise ? Pour cause, ils y ont grandement participé. Ce fut les rares peuples à se rebeller contre l’occupation allemande. Ce qui les a valus d’être longtemps laissé en marge de la société. Outre ce passé assez chargé, les Herrero sont aussi connus pour la beauté de leur femme et leur œuvre d’art. Pendant un circuit vers Damaraland, vous aurez aussi l’occasion de rencontrer le peuple de Damara. C’est une ethnie que vous verrez davantage vers le sud du pays. Selon la légende, ce fut les premiers à s’être installé à Namibie. Ils sont donc de véritable témoin de l’histoire incroyable de ce pays. Pour la petite histoire, les Damara sont le résultat de l’union des Nama et des Herrero. Après la ruée vers les diamants en 1920, la Namibie compte un nouveau peuple : les Nama. Originaire du Sud du pays, ce sont les créateurs de la fameuse ville d’Alexander Bay ou encore de Port Nolloh. Ces derniers sont connus pour leur capacité étonnante dans l’élevage de chèvre et de moutons. À Caprivi, vous pourriez aller à la rencontre d’une des plus petites ethnies de Namibie : les 80 000 caprivien. Vivant de l’élevage, de l’agriculture et de la pêche, ce sont les peuples les plus actifs du pays.

Présents sur le pays depuis 20 000 ans, les Bushem San sont également des ethnies à connaitre à Namibie. Faisant partie des premiers à s’établir sur place, ils sont à eux seuls de véritables vestiges historiques. D’ailleurs, leur passé est prouvé par de nombreuses sculptures et gravures. Pour aller à la rencontre de ce peuple, vous devez partir à la conquête des plaines du Bushmanland. Depuis toujours, il y vit de la cueillette et de la chasse. Enfin, parmi les ethnies les plus célèbres de la Namibie, on peut compter aussi les Himba. Ils comptaient autrefois les Herero qui, poussés par un sentiment de supériorité après l’arrivée des colons allemands, se sont détachés peu à peu, créant ainsi deux ethnies totalement distinctes. Pour information, « Himba » signifie « les Mendiants », mais il ne faut pas vous fier aux apparences. Au fil des années, cette ethnie a su se développer et est d’ailleurs aujourd’hui connue pour ses coutumes et traditions.

La Faune en Namibie

Malgré son climat sec et aride, la Namibie est connue pour sa biodiversité. La faune et la flore ont su se développer et s’adapter aux conditions du pays. La Namibie est ainsi reconnue mondialement pour les nombreux animaux sauvages qu’elle conserve jalousement comme les éléphants du désert que vous aurez l’occasion de voir à Damaraland ou encore les coléoptères Terrebrionid qui se trouvent dans le désert de Namib. Outre de proposer de grands espaces, la Namibie possède des paysages exceptionnels propices au dépaysement. Un des espaces rares que vous pouvez voir sur place est par exemple l’Oryx qui a élu résidence à Sossusvlei. Si vous avez l’occasion de partir pour les côtes namibienne, vers Cape Cross, vous pourriez aussi côtoyer les phoques. À cet effet, les rhinocéros noirs du désert de Damaraland ne sont pas les seules stars du pays.

La majorité des circuits de voyage en Namibie inclut un safari dans le parc national d’Etosha qui abrite plusieurs espèces animales exotiques et sauvages. On peut citer par exemple : le lion, la girafe, les éléphants, les gnous et bien d’autres encore. Ce sont 20 000 km² de réserve naturelle qui vous attend avec un paysage à vous couper le souffle et une aventure hors du commun au milieu des animaux sauvages.